nº 16 — Revue Faire, saison 3.

      Abonnez-vous — www.revue-faire.eu

 

 

Titres à paraitre :

nº 31 — Une édition : The Serving Library. Entretien avec Stuart Bertolotti-Bailey par James Langdon.
nº 32 — Un graphiste dessinateur : Bráulio Amado. Auteure : Manon Bruet.
nº 33 — Formes ligneuses et tentaculaires: Plantes mangeuses d’hommes et invasions décoratives. Auteur Camille Pageard.
nº 34 —Un prix: Qu’est-ce qu’un plus beau livre? Auteur : Thierry Chancogne.
nº 35 — La photographie suspendue: Herbert Bayer. Auteur : Remi Parcollet.
nº 36 —Un oeil: le regard des artistes sur le monde moderne 1911-1938. Auteure : Sonia de Puineuf
nº 37 — Un débat : Jan Van Toorn / Wim Crouwel. Auteur : Thierry Chancogne.
nº 38 — Une collaboration : Les Urbaines et Eurostandard. Auteure : Manon Bruet.
nº 39 — In Girl Scout Cookie: Lucy Lippard et l’art dans ses formes éditées. Auteure : Céline Chazalviel.
nº 40 — Un polygraphe : Georges Nelson. Auteure : Catherine Geel.
nº 41 — Meuble de Graphistes : Manuel Raeder. Auteure : Kiki Mazzucchelli.
nº 42 — Une série de cartes et performances: My Calling (Card) #1 #2 #3 d’Adrian Piper. Auteur : Jérôme Dupeyrat.
nº 43 — Des pédagogies : entretien avec Linda van Deursen. Auteure : Manon Bruet.
nº 44 — Designing Templates. Auteur : Stuart Bertolotti-Bailey.
nº 45 — Hans Rudolf Lutz: To Lutz at things. Auteurs : Urs Lehni, Olivier Lebrun et Tania Prill.

 

 

Tous les 15 jours entre octobre 2021 et juin 2022
Anglais/français
20 pages et parfois davantage
210 × 297 mm
CMJN + Pantone pour certains numéros
Piqûre à cheval
Conception graphique : Syndicat
7€ par numéro ou sur abonnement:
90€ les 15 numéros (livraison comprise)

nº 15 — Grand Bazar, choix de Jean-Hubert Martin dans la collection Antoine de Galbert

 

      Commander — 24 € 

 

Le catalogue de l’exposition au château d’Oiron présente plus de 170 œuvres issues de la collection Antoine de Galbert installées pour dialoguer avec la collection permanente d’art contemporain Curios & Mirabilia, rassemblée en 1993 par le même Jean-Hubert Martin. Dans les galeries d’expositions, la collection d’Antoine de Galbert se déploie selon des thèmes qui lui sont propres avec une place importante laissée à l’œil, au visage et ses expressions, aux blessures. La confrontation entre ces deux collections et le dialogue entre les deux hommes ouvrent à de nouveaux effets de surprises dans le catalogue à travers des collages aussi frontaux que joueurs. Le catalogue présente l’intégralité des œuvres présentées dans l’espace dont From here to ear de Céleste Boursier-Mougenot fera entendre sa musique entre les murs du XVIe siècle. Plusieurs artistes sont communs aux deux collections : Hubert Duprat, Markus Raetz, Wim Delvoye, Annette Messager, Christian Boltanski, Marina Abramovic, Bertrand Lavier, Nicolas Darrot… D’autres font leur entrée à Oiron : Théo Mercier, Gilles Barbier, Stéphane Thidet, Barthélémy Toguo, Jackie Kayser, Steven Cohen…

 

éditions Empire & Chateau d’Oiron, Centre des Monuments Nationaux
ISBN: 979-10-95991-26-7
Français / Anglais
160 pages
215 × 27,5 mm
Couverture rigide
CMJN + 2 Pantone©
Conception graphique: Syndicat
Photographies: Julia Andréone
24 €
2021

nº 14 — Les Artistes iconographes, réédition

 

      Commander — 22 €

 

Les artistes iconographes nourrissent leur démarche depuis plus d’un siècle de la diversité des images produites par d’autres et diffusées industriellement dans la société. Du collage au post-Internet, de l’installation d’archives à la citation appropriationniste, en passant par la constellation d’images, ce livre remet en perspective ces pratiques en se focalisant sur les quarante dernières années marquées par l’invention et le développement d’un nouveau régime de diffusion: Internet. A travers textes théoriques, entretiens avec des artistes, et pratiques de l’exposition, il dresse une cartographie des relations que les artistes entretiennent avec les images et aborde la question de l’affect comme moteur de nos interactions avec elles.

 

 

Sous la direction de: Garance Chabert et Aurélien Mole.
Avec des textes de: François Aubart, Garance Chabert et Aurélien Mole, Ingrid Luquet-Gad, Jan Verwoert.
Avec des entretiens de : Pierre-Olivier Arnaud, Barbara Breitenfellner, Céline Duval, Haris Epaminonda, Aurélien Froment, Wade Guyton, Camille Henrot, Thomas Hirschhorn, Pierre Leguillon, Jonathan Monk, Clément Rodzielski, Linder Sterling, John Stezaker, Oriol Vilanova, réalisés par Timothée Chaillou.
Un livret de 32 pages Turmoil, Batia Suter, 2020.

 

 

éditions Empire et Villa du Parc, centre d’art contemporain
ISBN: 979-10-95991-02-1
Réédition
342 + 32 pages,
125 x 200 mm
Anglais / Français
Conception graphique : Syndicat
22 €
2020

nº 13 — Paris la consciencieuse : Paris la guideuse du monde, Frédéric Bruly Bouabré

 

 

      Commander — 35 €

 

 

 Frédéric Bruly Bouabré (1923-2014) est un artiste et poète ivoirien, « re-chercheur », créateur et inventeur de l’alphabet bété. En 1989, il est projeté sur le devant de la scène artistique internationale lors de l’exposition Magiciens de la terre (18 mai-14 août 1989, centre Georges-Pompidou, Grande Halle de La Villette, Paris). Présenté parmi une centaine d’autres artistes venus du monde entier, il deviendra par la suite mondialement connu pour ses dessins sur carte rehaussés au crayon de couleur. 

          Mais en mai de cette année-là, c’est un tout autre rêve que caresse encore Bruly Bouabré : celui de devenir un « écrivain ». Alors qu’il va s’envoler pour Paris et par la même occasion quitter pour la première fois le sol africain, le poète se voit commander par ses amis Odile et Georges Courrèges (alors directeur du Centre culturel français d’Abidjan) le récit de son voyage. C’est ainsi que quelques semaines après son retour, Frédéric Bruly Bouabré remettra son « rapport » de 325 pages manuscrites, produit en « 33 jours », où il prend plaisir à relater son séjour, ponctué d’événements parfois insignifiants, tout en interrogeant la place de l’homme dans la société occidentale. 

          Depuis lors, ce récit d’« un aveugle à Paris », comme son auteur s’apprêtait d’abord à l’appeler, était resté inédit. Le texte, réjouissant par ses trouvailles et enchanteur par son langage, est celui d’un observateur cherchant à comprendre un monde en mutation à partir de sa propre culture. Empreint de cette liberté et du désir de relever et de consigner qui caractérisent l’oeuvre de ce créateur encyclopédiste, l’ouvrage est un témoignage tout à fait unique d’un épisode marquant de l’histoire de l’art contemporain.

          Initié par Odile et Georges Courrèges, qui ont fourni aux éditeurs une copie du manuscrit que leur avait confiée l’artiste, le projet de cette publication a été par ailleurs rendu possible grâce à la mise à disposition du manuscrit original par André Magnin.

 

 

Préface de Jean-Hubert Martin

 

 

éditions Empire et Faro
ISBN : 979-10-95991-23-6
Français
352 pages
210 × 310 mm
Broché sous protège-cahier
Conception graphique: Syndicat
35 €
novembre 2020

 

nº 12 — Revue Faire numéro spécial : Les affiches d’artistes.

 

      Commander — 14 €

 

À l’occasion de la visite de l’exposition au MRAC Occitanie/Pyrénées-Méditerranée « Honey I Rearranged The Collection », Jérôme Dupeyrat et Thierry Chancogne reprennent leur discussion autour des rapports controversés de l’art et du graphisme à partir d’une collection historique de « posters d’artistes ».

          Le poster ou l’affiche d’artiste est à la fois l’ancien support obligé de la publicité des manifestations artistiques produit par les artistes, le médium historique d’une certaine passion de la peinture de l’affiche à la française comme celui de la volonté de démocratisation de l’art d’une certaine pratique artistique, le symptôme ou le symbole de possibles nouveaux rapports du graphisme et de l’art à l’ère d’une nouvelle culture graphique des artistes et d’une nouvelle ambition artistique des graphistes.

          Les échanges thématiques nourris de références théoriques, artistiques et graphiques issues de l’histoire récente et contemporaine seront ponctués de réflexions de Mathias Augustinyak, fort de ses expériences du poster pour artistes, du poster d’artiste, du poster artistique, de l’art du poster.

 

Auteurs: Thierry Chancogne, Jérôme Dupeyrat, Mathias Augustyniak
Feat John Baldessari, Richard Hamilton, Jenny Holzer, Allan Kaprow, Christophe Lemaitre, M/M (Paris), Michael Riedel, Sturtevant

 

ISBN: 979-10-95991-21-2
72 pages
21 × 29,7 cm
Français/Anglais
CMJN + 1 PMS
Design: Syndicat
14 €
2020

nº 11 — Revue Faire, saison 2.

      Abonnez-vous — www.revue-faire.eu

 

 

Titres à paraitre :

nº 16 — Une reproduction : Ce que veut El Lissitzky. Auteur : James Langdon — disponible
nº 17 — Un acronyme : ACAB. Auteurs : Ariane Bosshard, Jérôme Dupeyrat, Olivier Huz et Julie Martin — disponible
nº 18 — Une visite d’atelier : le studio d’Ines Cox. Auteures : Manon Bruet et Julia Andréone — disponible
nº 19 — Une histoire : des graphistes éditeurs. Auteur : Thierry Chancogne — disponible
nº 20 — • NUMÉRO SPÉCIAL • Des « Art poster » ? la question du « poster d’artiste ». Auteurs : Thierry Chancogne, Jérôme Dupeyrat, Mathias Augustyniak — disponible
nº 21 — Une station de ski : Pierre Faucheux et les Arcs. De l’espace au signe. Auteure : Catherine Guiral — disponible
nº 22 — Un original : les catalogues de Laurent Benner pour les Plus beaux livres suisses. Auteur : James Langdon et Adrian Samson — dosponible
nº 23 — Un portrait : Le maître satisfait de son propre travail. Auteur : Ziga Testen — disponible
nº 24 — Une identité de théâtre : le Schauspielhaus par Cornel Windlin. Auteurs : Étienne Hervy et Thierry Chancogne — disponible
nº 25 — Image d’exposition : exposer l’œuvre avec son contexte d’apparition. Jonathan Monk. Auteur : Remi Parcollet — disponible
nº 26 — Des systèmes de production : auto publication et impression en ligne, modèle à la demande. Auteure : Manon Bruet — disponible
nº 27 — Des conférences. Auteure : Manon Bruet — disponible le 25/12/2020
nº 28 — Rhizomes de Londres. Archigram et images mentales de la ville. Auteure : Sonia de Puineuf — disponible
nº 29 — Danse Machine: esthétisation politique et manipulation populaire. Auteure : Alexandra Midal — disponible
nº 30 — Donner corps : le specimen typographique chez Lineto. Auteur : Olivier Lebrun — disponible21

 

 

Anglais/français
20 pages et parfois davantage
210 × 297 mm
CMJN + Pantone pour certains numéros
Piqûre à cheval
Conception graphique : Syndicat
7€ par numéro ou sur abonnement

nº 10 — Stud

 

      Commander — 30 €

 

 

Stud est un livre qui compile des photographies d’Aurélie Jacquet et Aurélien Mole réalisées lorsqu’ils étaient étudiant·e·s, respectivement en 2012-2015 et en 2000-2003, à l’École Nationale Supérieure de Photographie d’Arles.  Le choix des images réalisé par chacun·e dans les archives de l’autre est mis en scène par Syndicat. Alan Eglinton, lui-même ancien étudiant, y mêne un entretien avec Nick Wapplington qui éclaire la notion de regard rétrospectif dont ce livre pourrait être à propos. À moins qu’il ne s’agisse ici de ces images que l’on fait pour apprendre la photographie ? L’ouvrage est composé de 11 cahiers de 16 pages. 10 d’entre eux sont reliés dans un ordre d’apparition aléatoire qui permet de rendre unique chacun des 300 exemplaires.

 

 

Auteurs : Aurélien Mole, Aurélie Jacquet, Alan Eglinton, Nick Wapplington, Syndicat

 

 

ISBN: 979-10-95991-01-4
Anglais
164 + 4 pages
240 × 320 mm
CMJN
Broché couture apparente
Conception graphique: Syndicat
30 €
300 exemplaires

 

nº 09 — Un atelier à soi

 

      Commander — 27 €

 

 

Ce livre retrace le travail réalisé par Jennifer Caubet au cours de sa résidence au Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques de 2017 à 2019. Immergée dans l’atelier du Cirva comme dans son propre atelier, Jennifer Caubet a pu expérimenter ce matériau dans ses multiples variations, en dialogue avec les techniciens verriers de l’équipe du centre d’art. Les projets de sculptures qu’elle y a développés questionnent différentes notions récurrentes au travail de l’artiste: comment la sculpture négocie les rapports d’espaces et de territoires en convoquant les mesures d’échelle et l’interaction du corps humain, comment le geste et le mouvement déterminent la forme, où se situent les frontières entre sculpture et paysage. Conçu comme une traversée dans le rythme de gestation du travail, les carnets du livre composent une partition qui donne à lire, en transparence, les dessins préparatoires, les annotations, les gestes de l’atelier, et ce jusqu’aux œuvres abouties. L’objet se séquence dans manipulation, entre des pages de gardes avec dépliants et 6 papiers différents à travers lesquels glissent les contenus imprimés.

 

 

 

Avec des textes de : Isabelle Reiher, Lise Guéhenneux, Fabien Faure.

 

 

 

éditions Empire et Cirva
ISBN: 979-10-95991-14-4
Anglais/Français
196 pages
212 × 310 mm
Couverture rigide
CMJN + 1 Pantone©
Design: Syndicat
27 €
2019

nº 08 — Co-Création

      Commander
la version française
 — 20 €

 

 

      Commander
la version anglaise
 — 20 €

 

 


Co-Création est une publication plurielle inscrite dans une recherche sur les pratiques artistiques en co-création engagées dans le champ social, menée depuis 2013 par Céline Poulin (directrice du CAC Brétigny) et Marie Preston (artiste et enseignante-chercheuse à l’université Paris 8) avec la participation de Stéphanie Airaud (responsable des publics et de l’action culturelle au MAC VAL). Elle s’est développée en appui sur trois journées d’études au MAC VAL et au CAC Brétigny, d’un séminaire du master Média Design Art Contemporain de Paris 8 à la Villa Vassilieff et d’une exposition au CAC Brétigny. Nouvel avancement théorique et non actes de colloque, l’ouvrage Co-Création permet de rassembler et de faire circuler en France et à l’étranger les apports de ce projet de recherche, sachant qu’aucun livre de référence n’existait en France à ce jour sur ces questions, et que ce livre nous permet de poursuivre un dialogue avec tous ceux qui contribuent internationalement à ces réflexions. Ainsi, ce livre acte le développement d’un travail collectif qui contribue à réunir, entre autres, des universités françaises et internationales, des centres d’art, des musées, une école d’art, etc. Différentes questions posées par les pratiques de co-création et abordées dans les épisodes précédents y sont reprises et approfondies quand de nouvelles ont émergé : quel héritage de l’éducation populaire dans les pratiques de co-création ? Qui parle quand on parle à plusieurs ? Quels sont les enjeux de pouvoirs et de statuts dans un groupe qui œuvre ensemble ? Quelles relations d’intimité, de rapport au quotidien cela implique-t-il ? Quelles interactions existent entre les pédagogies alternatives et les pratiques de co-création ? Quelles méthodologies d’évaluation esthétique ou non sont possibles ?

 Constituée de textes théoriques et/ou personnels de philosophes, sociologues, anthropologues, artistes et historien.e.s de l’art et d’entretiens, l’édition s’organise autour de cinq thématiques essentielles et transversales : conversation, collectif, éducation, vulnérabilité et évaluation.

 

 

 

 

Sous la direction de : Céline Poulin et Marie Preston avec la participation de Stéphanie Airaud
Avec des textes de : Stéphanie Airaud, Andrea Ancira, Marnie Badham, Virginie Bobin, Caroline Darroux, François Deck, Marie Fraser, Véronique Goudinoux, Núria Güell, Adelita Husni-Bey, Florence Jou, Grant H. Kester, Camille Louis, Pascal Nicolas-Le Strat, Maude Mandart, Christian Maurel, Céline Poulin, Marie Preston, Katia Schneller, Myriam Suchet, Mathilde Villeneuve.

 

 

 

 

éditions Empire et CAC Brétigny
ISBN : 979-10-95991-06-9

 Édition française

ISBN : 979-10-95991-13-7

 Édition anglaise

232 pages
155 × 210 mm
Couverture souple, couture apparente
Conception graphique : Syndicat
20 €
2019

nº 07 — Proof

 

      Commander — 22 €

 

Depuis 2014 les unités nommées Kata’ib Taswiya, mènent pour le compte de l’organisation État Islamique une action de destruction du patrimoine culturel des zones occupées. Suivant une idéologie qui refuse toutes formes d’art ce sont ainsi sculptures, livres et donc histoire qui disparaissent. L’ouvrage Proof se pose comme une archive imprimée, un livre de l’art dans ses dernier instants à travers une sélection de captures d’images dans les vidéos de propagande diffusées sur les médias d’informations numériques.

 

 

ISBN : 979-10-95991-12-0
Anglais
96 pages
215 × 287 mm
CMJ
Couverture rigide, pages pré-découpées
Conception graphique : Syndicat
22 €
2018

 

nº 06 — L’Écart absolu

 

      Commander — 15 €

 

Programme d’expositions collectives inspiré par Charles Fourier, « L’Écart absolu » invite au dialogue entre architecture, patrimoine artistique et œuvres contemporaines. Ce catalogue relate la conception de ce projet où artistes se côtoient, dialoguent et expérimentent une organisation commune à la frontière du design, des arts plastiques, des arts décoratifs et des arts appliqués.

 

Avec Karina Bisch, Nicolas Chardon, Marianne Maric, Dominique Mathieu, Syndicat, We Are The Painters, Atelier Van Lieshout, Aline Bouvy & John Gillis, Stanley Brouwn, Stéphane Calais, Jacques Charlier, Meschac Gaba, Marie Goussé, Teresa Margolles, Superflex, Barthélémy Toguo, Danh Vo, Maarten Van Severen

 

 

éditions Empire et Le Quadrilatère
ISBN: 979-10-95991-11-3
Français
128 pages
145 × 297 mm
CMJN
Conception graphique : Syndicat
15 €
2018

 

nº 05 — Les Artistes iconographes

 

      Épuisé

 

Les artistes iconographes nourrissent leur démarche depuis plus d’un siècle de la diversité des images produites par d’autres et diffusées industriellement dans la société. Du collage au Post-Internet, de l’installation d’archives à la citation appropriationniste, en passant par la constellation d’images, ce livre remet en perspective ces pratiques en se focalisant sur les quarante dernières années marquées par l’invention et le développement d’un nouveau régime de diffusion: Internet. A travers textes théoriques, entretiens avec des artistes, et pratiques de l’exposition, il dresse une cartographie des relations que les artistes entretiennent avec les images et aborde la question de l’affect comme moteur de nos interactions avec elles.

 

 

Sous la direction de: Garance Chabert et Aurélien Mole.
Avec des textes de: François Aubart, Garance Chabert et Aurélien Mole, Ingrid Luquet-Gad, Jan Verwoert.
Avec des entretiens de : Pierre-Olivier Arnaud, Barbara Breitenfellner, Céline Duval, Haris Epaminonda, Aurélien Froment, Wade Guyton, Camille Henrot, Thomas Hirschhorn, Pierre Leguillon, Jonathan Monk, Clément Rodzielski, Linder Sterling, John Stezaker, Oriol Vilanova, réalisés par Timothée Chaillou.
Un livret de 16 pages d’Album XIII (extrait), Luis Jacob, 2015.

 

 

éditions Empire et Villa du Parc, centre d’art contemporain
ISBN: 979-10-95991-02-1
342 + 16 pages,
125 x 200 mm
Français / Anglais
Conception graphique : Syndicat
22 €
2018

nº 04 — IBM, réédition de la norme graphique de Paul Rand

  Commander — 50 €

 

Réédition de la norme dessinée par Paul Rand entre 1962 et 1987, accompagnée de sa traduction française.

          En 1956, le designer Eliot Noyes est engagé par le directeur d’IBM à repenser le design de l’entreprise dans son intégralité, des produits à la communication en passant par l’architecture des bâtiments.

          Le graphiste Paul Rand est invité à définir l’ensemble des documents graphiques de l’entreprise. Commence alors l’un des projets de design graphique le plus mémorable du 20e siècle au sein de l’«IBM Graphic Design Program».

          La série de logotypes IBM créée par Paul Rand a culminé avec une version dessinée en 1972 formée de bandes superposées, qui a rendu les initiales de la compagnie instantanément reconnaissables dans le monde entier. Ce logo à 8 barres est toujours utilisé aujourd’hui.

          Entre les années 60 et les années 80 un ensemble conséquent de règles et usages graphiques a été répertorié et régulièrement mis à jour dans un classeur organisé par sections.

          On y retrouve les instructions de reproduction du logotype, les règles graphiques et typographiques, les dessins de documents internes et externes, les usages signalétiques, les utilisations architecturales. Ce document permet une manipulation des signes graphiques de l’entreprise en cohérence et en discussion efficace avec les autres corps de métier.

          Ce classeur est aujourd’hui un objet iconique, rare et peu documenté, il nous parait nécessaire de le rendre accessible et diffusable, aux graphistes, étudiants et intéressés par cette aventure d’entreprise emblématique.

          Compte tenu des nombreuses mises à jour des normes graphiques, les différents classeurs de norme IBM que nous avons consultés sont souvent différents dans leurs contenus.

          Ce sont les documents successifs de ce classeur et leurs évolutions qui seront édités et reproduits afin d’offrir la vue la plus large sur le travail accompli pendant plus de 20 ans. Cette entreprise se fera de concert avec les archivistes d’IBM, New-York et la Bibliothèque Kandinsky du Centre Georges Pompidou, Paris.

          Le projet se fait en accord avec les ayants droit de Paul Rand et l’entreprise IBM.

 

ISBN: 979-10-95991-07-6
Anglais + traduction française
292 + 44 pages
235 × 320 mm
CMJN + 9 Pantone©
Scans haute définition, échelle 1
Préface de Steven Heller
Conception graphique: Syndicat
2018
50 €

nº 03 — Revue Faire, saison 1. Regarder le graphisme tous les 15 jours

  Commander — www.revue-faire.eu

 

Les revues critiques dédiées à l’analyse du design graphique sont malheureusement trop peu nombreuses aujourd’hui, particulièrement en France mais aussi en Europe.

          Engagés dans une posture analytique et critique des formes et activités du graphisme, Sacha Léopold et François Havegeer souhaitent mener une revue imprimée sur ces pratiques, en agissant avec 8 auteurs (Lise Brosseau, Manon Bruet, Thierry Chancogne, Céline Chazalviel, Jérôme Dupeyrat, Catherine Guiral, Étienne Hervy et Sarah Vadé). Ce choix restreint, lié à la volonté de proposer une expérience au sein d’un groupe ayant déjà mené des projets communs, permettra d’inclure des auteurs internationaux la deuxième année.

 

Les ambitions de la revue FAIRE sont les suivantes :
— produire une publication suivant le rythme d’une année scolaire (parution d’octobre à mai), aussi bien pour les étudiants de premier cycle que pour les chercheurs ou professionnels, en documentant les pratiques contemporaines et internationales ainsi que l’histoire et la grammaire des styles.
— publier 15 numéros bilingues (français/anglais 30000+30000 signes) de 20 pages A4 par an.
— documenter chaque numéro comme un sujet unique, tentaculaire, traité par un auteur reconnu, en rencontrant les graphistes et auteurs concernés.
— réfléchir et imprimer une iconographie spécifique aux sujets abordés.
— se focaliser sur des pratiques emblématiques au delà d’un effet d’actualité et du caractère périssable d’un magazine.
— permettre aux auteurs de soumettre des intentions quant à des ouvertures thématiques sans se voir imposer un sujet à traiter.
— organiser des évènements, lancements et rencontres de figures du graphismes international en relation avec les numéros.
— proposer un abonnement à réception bi-mensuelle.
— pouvoir retrouver 4 numéros assemblés tous les deux mois en librairie, diffusés par Les Presses du réel et Idea Books.
— Il s’agit de FAIRE.

 

 

Numéros parus:
n°01 — Une collection  : Rouge-gorge aux éditions Cent pages par SpMillot. Auteur  : Thierry Chancogne
n°02 — Une plateforme technique  : www.colorlibrary.ch par Maximage. Auteure  : Manon Bruet
n°03 — Une monographie  : Recollected Work par Mevis & Van Deursen. Auteur  : Étienne Hervy
n°04 — Une communication  : Cartons d’invitation de l’artiste Stanley Brouwn. Auteure  : Céline Chazalviel
n°05 — Un post Instagram  : P/Pa/Para/Paradiso par jetset_experimental (1 Juillet 2017). Auteure  : Manon Bruet
n°06 — Une suite de gestes  : Invisible Touch. De Farocki à l’Architecture Aujourd’hui, quelques notes sur le manuel des choses. Auteure  : Catherine Guiral</a
n°07 —
Un livre  : Parallel Encyclopedia, Batia Suter. Auteur  : Jérôme Dupeyrat
n°08 — Une résidence  : Coline Sunier et Charles Mazé à la Villa Médicis. Auteur  : Thierry Chancogne
n°09 — Une typographie  : Le Mitim de Radim Pesko. Auteur  : Thierry Chancogne
n°10 — Une ligne  : Robert Brownjohn. Auteurs  : Étienne Hervy, Natasha Leluc
n°11 — Une exposition imprimée  : vol.19 de Klaus Scherübel et Title of the Show de Julia Born, THEREHERETHENTHEREde Simon Starling. Auteur  : Jérôme Dupeyrat
n°12 — Une revue  : Poster of a Girl, Revue Emmanuelle. Auteures  : Catherine Guiral et Sarah Vadé
n°13 — Une proposition curatoriale  : Graphic Design in the White Cube par Peter Bil’ak. Auteure  : Lise Brosseau
n°14 — Une série d’affiches  : CDDB Théâtre de Lorient par M/M (Paris). Auteur : Étienne Hervy
n°15 — Un travail quotidien : le Mucem. Auteurs : Manon Bruet et Thomas Petitjean. + Questions posées à Experimental Jetset, Bureau Mirko Borsche, Cornel Windlin, OK-RM, Mevis & van Deursen, Strobo, Roosje Klap, Studio Dumbar.

 

 

Anglais/français
20 pages
210 × 297 mm
CMJN mais parfois plus
Piqûre à cheval
Conception graphique : Syndicat
7€ par numéro ou sur abonnement

nº 02 — The Middle Of The World, by Yonatan Vinitsky

  Commander — 70 €

 

Absalon, Yaacov Agam, Alexander Calder, Marc Chagall, Lygia Clark, Naum Gabo, Rupprecht Geiger, Matt Montini, Bruno Munari & Leo Lionni, Ezra Orion, Chana Orloff, David Perlov, Dorothea Rockburne.

 

Une édition limitée d’un livre d’images pré-collées, par Yonatan Vinitksy.

 Inspiré par les célèbres livres de collection d’images à coller, cet ouvrage oscille entre un livre d’artiste, un livre documentaire sur l’art, dans un format ample recevant une collection de près de 300 images pré-collées.

 L’ouvrage de Yonatan Vinitsky s’intéresse aux ateliers de 14 artistes internationaux qui ont marqué son apprentissage et sa pratique artistique. Tel un nouveau lieu de production, le livre met en relation les contributions de plus de 40 artistes, écrivains, designers, architectes, photographes et autres praticiens. Le projet est ainsi construit autour de productions inédites sans aucun document d’archive, en mêlant performance, illustration, peinture, sculpture, numérisation et autres expériences qui examinent et activent le sujet (de) et la place de l’atelier d’artiste aujourd’hui.

 

Contributeurs :
David Adika, François Aubart, Ellie Armon Azoulay, Ariella Azoulay, Ewa Bickels, Alice Channer, Héléna de Laurens, Sophie Delpeux, Vanessa Desclaux, Oliver Evans, Jacob Farrell, Ryan Gander, Marie-Ange Guilleminot, Mark Higden, Sam Hryckow, Benjamin Lafore & Sébastien Martinez-Barat, Myriam Lefkowitz, Achim Lengerer, Cédric Libert, Mathieu Loctin, Rebecca May Marston & Barnie Askew Page, Susan Meiselas, Aurélien Mole, Hans Ulrich Obrist, Ourie Ophir Azoulay, Émile M. Ouroumov, Janina Pedan, Florent Pierre, Pierre-Alain Poirier, Élodie Royer & Yoann Gourmel, Karin Ruggaber, Tom Shay, Moran Shoub, Sam Thorne, Ben Toms, Emilia Vinitsky Armon, Jonathan P. Watts, Hugo Wheeler, Jennifer Winkworth, Raphaël Zarka.

 

 

 

ISBN: 979-10-95991-038
Anglais/français
304 pages
235 × 305 mm
Couverture rigide
CMJN + 1Pantone©
290 autocollants déjà collés
Conception graphique : Syndicat
2017
70 €

nº 01 — NASA, réédition de la norme graphique de Danne et Blackburn

        Commander — 20€

 

Le classeur de la norme graphique de la NASA est un étrange fantôme. Cet outil visuel inédit dessiné et alimenté par Richard Danne et Bruce Blackburn à partir de 1975 fut délaissé en 1992 par l’agence aérospatiale américaine.


Au delà de la fascination pour le sujet «NASA», cet outil présente plusieurs intérêts:
— Une présentation d’identité visuelle exhaustive, de la mise en forme d’un courrier jusqu’aux marquages de la navette spatiale Discovery afin d’appréhender les différentes échelles formelles, politiques et techniques d’usage des signes.
— Un accompagnement des personnels amenés à produire des documents nouveaux en privilégiant un discours précis et à rebours du vocabulaire formel majoritaire des communicants contemporains.
— Un objet dont la matérialité affirme tout à la fois l’intérêt témoigné pour son sujet et l’ambition et le soin qui doivent être manifestés dans la mise en forme de celui-ci. Son format facilite sa manipulation pour garantir une organisation, une compréhension et un usage des consignes et propositions qu’il articule et développe.

 

ISBN : 979-10-95991-00-7
Anglais/Français
164 pages
310 × 232 mm
Noir + 1 ton direct
Nuancier 5 tons directs
Conception graphique : Syndicat
2016
20 €

Fondée par François Havegeer, Sacha Léopold et Kévin Lartaud, la maison d’édition Empire s’envisage comme un prolongement des activités liées aux sujets de l’image, du graphisme et des relations aux artistes entreprises par le studio Syndicat.

      Il n’est pas question pour l’association de définir une ligne éditoriale par des types d’ouvrages mais de rendre centrales les questions de reproduction, de documentation et de circulation des images à travers des catalogues, monographies, ouvrages théoriques, revues, posters ou rééditions.